Poème Je veux me réjouir en l'Éternel

Article par Patrice C.
Je veux me réjouir en l'Éternel

Quand je traverse les plaines fertiles où je mange à satiété,
Jésus, Tu es là !

Quand je marche le long des cours d’eau où je peux boire à l’envi,
Tu es encore là !

Quand je m’endors paisible au chaud à l’abri de ma maison,
Tu es toujours là !

Dans toutes ces circonstances, Tu es là fidèle à mes côtés.
Tout ce qui me semble si normal, c’est Toi qui me l’as donné.

Seigneur, Tu m’as mis sur cette terre tellement diversifiée,
Où il n’y a pas que de grandes plaines chaudes et bien arrosées.

Tes océans, Tes montagnes, Tes déserts arides, Tes vallées ;
Ces paysages sont à l’image de nos vies si bousculées.

Me retirer de ce monde, Seigneur, Tu ne l’as pas choisi
Et une vie sans aucune épreuve, Tu ne me l’as pas promis.

Ils me persécuteront aussi, s’ils T’ont persécuté ;
C’est la juste rançon d’une véritable vie de piété.

Mais ce que Tu m’as promis, c’est d’être toujours à mes côtés,
Au milieu des plus pires tempêtes, ne jamais m’abandonner.

C’est pourquoi quand je marche dans la vallée sombre des épreuves,
Je veux me rappeler qu’elle n’est pas trop profonde pour Ton regard,
Ni trop étroite que Tu ne puisses l’atteindre, toi mon Dieu puissant !

A l’aube de cette nouvelle année, je veux donc te faire confiance
Et me réjouir quelques soient les tempêtes et les circonstances ;
Me rappeler constamment qu’en toi est ma seule espérance,
Qu’un jour bientôt, je serai délivré et dans ta présence.
Plus de larmes, de vallées sombres... ! J’attends avec persévérance !

Cet article a été publié par Patrice C. le mardi 16 octobre 2018. .

Sujets :

Envie de plus ?
les derniers articles