Le parrainage avec le sel Une solution pour une enfance en danger

Article par Folly Eli A.Y
2015-05-20-Le-parrainage-une-solution-pour-une-enfance-en-danger

Constat affligeant sur l’enfance

Il est communément admis dans toutes les cultures que les enfants sont une source de joie pour les parents. Ces derniers font donc généralement de leur mieux pour leur donner de l’amour et leur assurer des conditions de vie décentes et une éducation appropriée qui fera d’eux des hommes et des femmes de demain. Cependant, il faut admettre que sur la terre, tous les enfants n’ont pas la vie rose. À cet effet, L’UNICEF publie régulièrement des rapports sur la situation des enfants dans le monde. Le constat est alarmant surtout dans les pays en voie de développement, où la situation de ces enfants est souvent précaire. Selon l’UNICEF, on compte 115 millions d’enfants dont 62 millions de filles qui ne sont pas scolarisés, plus de six millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition, plus de quatre millions meurent chaque année de maladies liées à l’eau non potable ou qui peuvent être évitées par des vaccins de routine qui coûtent moins d’un euro. À cette sombre liste, vient s’ajouter les ravages du VIH/SIDA, des guerres et la pauvreté spirituelle.

Des raisons d’espérer

Pourtant, la Bible affirme que les enfants sont une bénédiction (Psaumes 127, Genèse 33 :5), qu’ils sont, surtout les orphelins, l’objet d’une attention particulière de Dieu (Exode 22 :22-24, Psaumes 68 :6). Dans Matthieu 18, Jésus montre l’enfant comme étant un exemple d’humilité, s’identifie à eux et met en garde tous ceux qui feront du mal à ces êtres vulnérables et aux faibles en général (Psaumes 12 :6).

Parrainage en partenariat avec le Service d'Entraide et de Liaison (SEL). Source : selfrance.org

PARRAINAGE EN PARTENARIAT AVEC LE SERVICE D’ENTRAIDE ET DE LIAISON (SEL) SOURCE : SELFRANCE.ORG

Face à ce contraste entre la parole de Dieu et la réalité, il y a donc urgence. Le S.E.L. tente d’apporter des solutions à ces problèmes à travers le parrainage des enfants. Cette solution est déployée dans 27 pays et concerne plus de 7000 enfants. L’objectif visé est de répondre aux besoins de l’enfant sur le plan physique, économique, social et culturel. Le parrainage comporte donc un suivi médical et alimentaire, un soutien scolaire, un enseignement spirituel et des activités sociales et culturelles. Le S.E.L. mène ce projet grâce aux dons financiers et aux prières des parrains et des marraines. En pratique, chaque parrain est invité à faire un don mensuel suivant le type de parrainage choisi. Des échanges de courriers réguliers avec les enfants permettent d’être informé de leur évolution afin de les soutenir dans la prière. De plus, le S.E.L. envoie chaque mois une lettre de nouvelles aux parrains qui le souhaitent, qui contient des sujets de prière pour les enfants parrainés.

Notre Groupe de Jeunes s’engage pour une enfance heureuse et bien plus encore

Notre groupe de jeunes (GDJ) aussi s’est engagé dans ce projet en faveur des enfants. Cette décision est motivée par le fait que d’une part, nous voulons amener les enfants à Christ : par nos prières, nos cotisations nous permettons au S.E.L. d’annoncer l’évangile et poursuivre leur œuvre auprès de ses enfants. « Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent » Luc 18:16. D’autre part, car Dieu nous a bénis et que nous voulons être une source de bénédiction pour d’autres en retour : nous n’avons rien fait pour avoir un toit, de quoi nous nous nourrir ; parce que Dieu nous a bénis gratuitement nous voulons aussi bénir d’autres. « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » Matthieu 10.8

Au GDJ, nous parrainons donc deux enfants : Exzéquiel (8 ans, Nicaragua) et Josué (7 ans, Togo). Chaque jeune est non seulement invité à donner au moins deux euros par mois ou 24 euros l’année, mais aussi à prier pour ces enfants.

Le parrainage porte des fruits dans la vie d’un enfant, de ses parents et de sa communauté. Les enfants grandissent dans un cadre approprié et témoignent de l’amour de Dieu. Des actions sont aussi entreprises à l’endroit des parents pour les sensibiliser à leur éducation. Ces enfants peuvent devenir à leur tour aussi des parrains et des marraines. C’est aussi un sujet de joie et de reconnaissance de savoir que ces enfants deviennent des décennies plus tard des acteurs dans la vie d’autres (cliquez ici pour voir la vidéo d’un témoignage en ce sens) .

Cet article a été publié par Folly Eli A.Y le mercredi 20 mai 2015. .

Sujets :

Envie de plus ?
les derniers articles